Le lion de Némée

Le lion de Némée

La première tâche ordonnée par Eurysthée fut de se rendre dans la forêt de Némée et de tuer le lion qui dévore les troupeaux des bergers.

Apercevant enfin l'animal, Hercule lui décoche une flèche puis une autre et encore une autre sans résultat. Il défis ensuite l'animal avec son glaive et essaye de le transpercer. Mais la peau de l'animal était tellement dure que le glaive se tordit.

Le lion était d'origine divine : c'était le fils de Typhon (fils de Gaïa, la Terre et du Tartare, des Enfers), nourrit par Junon en personne. Depuis plusieurs générations, il ravageait les troupeaux, dévastait les villages et dévorait les habitants de la région.

Le lion de Némée

En se promenant dans la forêt, Hercule ramasse une branche d'olivier et s'en fait une massue pour assommer le lion. Il pénètre ensuite dans une caverne, qui aux vues des ossements entassés à l'entrée, s'avérait être l'antre du lion. Hercule aperçut le lion s'enfonçant dans l'obscurité de la caverne. Il le suivit jusqu'à aboutir à l'air libre. Le lion lui ayant échappé, Hercule décida le bloquer l'une des entrées de la caverne et d'attendre le retour du fauve. Quand le lion apparut, Hercule attendit quelques instants avant de pénétrer dans la caverne pour défier son adversaire qui comprit qu'il était pris au piège.

Le lion de Némée

Hercule lui asséna ensuite plusieurs coups de massue qui étourdirent à peine le fauve. Il lui sauta sur le dos et l'enserra autour de la gorge avec ses bras jusqu'à l'étouffer. Il avait vaincu le lion de Némée. Il devait ensuite ramener la peau de l'animal à Eurysthée pour lui prouver sa réussite. Son glaive ne transperçant pas la peau du fauve, il utilisa une de ses griffes pour le dépecer.

Il ramena la peau à Eurysthée qui le chassa de la ville. Jupiter fier de son fils créa des étoiles, et c'est ainsi que naquit la constellation du lion.

Pour nous contacter, écrivez nous un mail à contact@les-12-travaux-hercule.fr